Sections de cours

Les intervalles de la gamme majeure

Les noms des intervalles

Des chiffres et des notes

Dans la leçon sur la gamme de do majeur, nous avons numéroté les notes de 1 à 8 :

On peut utiliser le même principe en commençant par n’importe quelle note. Par exemple, si on commence avec la note sol, on lui donne le numéro 1 :

Nommons les intervalles

Les intervalles vont très simplement être nommés à partir de ces numéros. On compte à partir de la note numéro 1 :

1 → 1 : Unisson
1 → 2 : Seconde
1 → 3 : Tierce
1 → 4 : Quarte
1 → 5 : Quinte
1 → 6 : Sixte
1 → 7 : Septième
1 → 8 : Octave

Lorsque l’on compte les notes du grave à l’aigu, la note aiguë prendre le nom de l’intervalle. Par exemple :

do → ré → mi : l’intervalle entre do et mi est une tierce. la note mi est donc la tierce de do.

Attention : cela ne marche pas en descendant (de l’aigu vers le grave). La note do n’est pas la tierce de mi quand on compte mi → ré → do.

Vous connaissez peut-être l’expression “être à l’unisson” ou “chanter à l’unisson”. Cela signifie que l’on fait la même chose ou que l’on chante la même note.

Cas concrets

Chaque note peut être la numéro 1 selon le contexte. On doit donc pouvoir nommer les intervalles à partir de n’importe quelle note ! Voici quelques exemples avant le quiz.

Exemple 1 : ré

mi fa sol la si do
1 2 3 4 5 6 7

Si la note numéro 1 est , alors :

ré → mi : Seconde. Mi est la seconde de ré
ré → fa : Tierce. Fa est la tierce de ré
ré → sol : Quarte. Sol est la quarte de ré
ré → la : Quinte. La est la quinte de ré.
ré → si : Sixte. Si est la sixte de ré
ré → do : Septième. Do est la septième de ré

Et bien sûr, le ré aigu est l’octave du ré grave !

Exemple 2 : la

la si do mi fa sol
1 2 3 4 5 6 7

Si la note numéro 1 est la, alors :

la → si : Seconde. Si est la seconde de la
la → do : Tierce. Do est la tierce de la
la → ré : Quarte. Ré est la quarte de la
la → mi : Quinte. Mi est la quinte de la.
la → fa : Sixte. Fa est la sixte de la
la → sol : Septième. Sol est la septième de la

Et bien sûr, le la aigu est l’octave du la grave !

Sur la portée

Observez bien la place des notes selon l’intervalle et la place de la première note. Que se passe-t-il si la première note est sur une ligne et que l’on monte d’une tierce ? La deuxième note se trouve-t-elle sur une ligne ou dans un interligne ? Et si la première est dans un interligne, où se trouve la seconde ?

Reconnaître les intervalles sur la portée vous permettra de lire plus vite et dans toutes les clés !

Tout est clair ?

Le principe est pour l’instant assez simple, il suffit de compter les notes. Attention à bien démarrer à partir de na note numéro 1, votre point de départ.

Si vous avez tout compris, validez la leçon en cliquant sur le bouton bleu puis passez au quiz d’entraînement !

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videBoutique